Estimation des coûts de construction : Qu'est-ce que c'est et comment ça marche

L'un des défis majeurs du secteur de la construction est la gestion de projets aux exigences et caractéristiques uniques. Cependant, tous les projets ont les mêmes éléments primaires tels que la portée, le calendrier et le budget. La précision du processus d'estimation des coûts détermine le bon déroulement d'un projet.

Qu'est-ce que l'estimation des coûts de construction ?

L'estimation des coûts de construction est un principe fondamental pour prévoir le coût de la construction d'une structure. Les maîtres d'ouvrage utilisent également l'estimation des coûts de construction pour déterminer la faisabilité d'un projet, sa portée et les allocations budgétaires nécessaires. Des pratiques appropriées d'estimation des coûts de construction empêchent l'entrepreneur de perdre de l'argent et le client de payer trop cher.

Pourquoi l'estimation est-elle importante ?

Il est pratiquement impossible que l'estimation initiale de la construction corresponde au coût final du projet. Toutefois, cela n'enlève rien à l'utilité d'une estimation complète de la construction. 

Aide à l'estimation :

  • les maîtres d'ouvrage pour déterminer la pertinence et la faisabilité d'un projet
  • La capacité du constructeur à décider du potentiel de rentabilité d'un projet.
  • L'équipe de passation de marchés avec le financement du projet.
  • La capacité de l'équipe de projet à prendre des décisions essentielles sur la conception ou les matériaux peut avoir un impact positif ou négatif sur le coût du projet.

Les concepts qu'un estimateur de coûts prend en compte affectent le coût total du projet. 

Il est donc impératif de disposer d'un ensemble de points de données qu'un estimateur de coûts doit examiner. Ces facteurs comprennent matériauxl'emplacement, les machines, et travail. Ce sont les facteurs apparents, mais l'estimateur doit également tenir compte de facteurs cachés tels que les éventuelles fluctuations du marché qui affectent le coût des matériaux. Les estimateurs doivent également évaluer les matériaux spécifiques au projet, car un bâtiment écologique nécessite des matériaux différents de ceux d'un bâtiment ordinaire.

Quels sont les avantages de l'estimation des coûts dans la construction ?

L'estimation des coûts constitue la base de la planification d'un programme de travail. La précision d'une estimation détermine si un travail atteint ou non ses objectifs. Certains des avantages dans l'estimation des coûts inclure :

  1. Une planification précise : Une estimation correcte des coûts permet de planifier les sous-tâches nécessaires à la réalisation d'une tâche. Vous pouvez développer une structure de répartition du travail plus efficacement et vous assurer que votre équipe de projet respecte les délais du projet.
  2. Augmentation des marges bénéficiaires : Une mauvaise planification et des événements imprévus font qu'il est impossible de terminer le travail à temps et dans les limites du budget. Cependant, une estimation correcte permet de tenir compte des coûts prévus et imprévus, et de protéger ainsi les marges bénéficiaires.
  3. Gestion des ressources : En ayant un aperçu des tâches et des délais à respecter, vous pouvez vous assurer que vous disposez des compétences nécessaires pour identifier les lacunes en matière de ressources, embaucher des personnes en fonction des besoins et entreprendre des projets en toute confiance.
  4. Une meilleure réputation : Une bonne planification aide un constructeur à terminer les projets dans les délais et le budget prévus. Cela permet de renforcer les relations avec le client et d'obtenir des contrats réguliers.

Qui crée les estimations de coûts ?

Estimateurs de construction produire et réviser les estimations d'un projet. Ils connaissent la conception et les dépenses engagées dans le projet. Ils créent également de multiples évaluations sur la phase de pré-conception et de conception. À chaque phase de conception, les estimations deviennent plus précises.

Lors de la création des estimations, l'entrepreneur supervise le lien entre le budget et le calendrier. 

coût de décollage de la construction

Le processus d'estimation des coûts

Tous les projets bénéficient considérablement de l'application d'un processus délibéré et réfléchi d'estimation des coûts. Le site processus d'estimation des coûts exige un bon jugement et une bonne planification pour obtenir les meilleurs résultats d'un projet. Il faut avoir une connaissance de base compréhension du processus de construction pour bien comprendre le processus d'estimation des coûts. Les étapes suivantes constituent une ligne directrice pour l'établissement d'une estimation de construction.

1. Convenir de la base de l'estimation des coûts

Les parties concernées doivent se mettre d'accord sur l'estimation des coûts du projet avant de commencer le processus d'estimation. Cette activité implique l'obtention d'informations sur le projet, telles que les champs d'application et les calendriers élaborés précédemment, à partir desquels l'estimateur peut établir des estimations de coûts. Le niveau de la portée dépend toujours du type de projet, de sa complexité, de la matrice de conception et des critères. À ce stade, l'estimateur de coûts doit clairement définir et documenter toutes les hypothèses. Il doit également consigner les informations supplémentaires et ultérieures afin de pouvoir retracer l'historique de chacune des estimations effectuées.

2. Préparation de l'estimation de base

Une estimation de base couvre tous les coûts estimés d'un projet, à l'exception des augmentations futures prévues. Ces estimations sont généralement calculées en fonction de différentes techniques telles que la définition de la portée, la taille et la complexité d'un projet. En revanche, les estimations détaillées varient en fonction de la phase de développement du projet.

Au fur et à mesure de l'avancement de la conception, de nouveaux détails apparaissent et permettent d'obtenir une estimation plus détaillée des coûts. Les données essentielles requises à ce stade sont les détails de la portée, les taux d'inflation, les décomptes de matériaux, bases de données sur les coûts unitaireset les conditions du marché. Le site décollage de la construction donner au client un aperçu des coûts des matériaux nécessaires. Les devis de construction varient en fonction de la taille et de la portée du projet.

La collecte et l'interprétation de tous les documents relatifs à l'étendue du projet peuvent constituer un défi, mais l'équipe de projet doit fixer la documentation relative à l'étendue du projet dès le départ afin d'estimer les coûts directs.

L'estimateur de coûts note également toutes les mises en garde, hypothèses et exclusions lors de la préparation de l'estimation de base. L'estimation peut également être jointe et incluse en annexe à titre de référence pour les autres activités du projet.

3. Révision de l'estimation de base

L'examen de l'estimation de base est nécessaire pour s'assurer que toutes les hypothèses et les bases d'un projet sont correctes. Cela signifie également que toutes les estimations de coûts de base sont le reflet réel de l'étendue des travaux et du calendrier.

Elle permet d'éviter le double comptage d'éléments et de s'assurer qu'il ne manque pas de composants. Cette étape examine les estimations fondées sur les coûts et les données historiques ou les conditions spécifiques au projet en appliquant les facteurs de localisation et de productivité nécessaires. L'estimateur vérifie également les coûts indirects et les frais généraux en se basant sur les coûts directs.

4. Risques et éventualités

L'élaboration d'un plan de risques et d'urgence fait partie intégrante de la planification d'un projet. La gestion des risques est toujours un processus continu visant à maximiser les possibilités des opportunités et à minimiser les probabilités des menaces. En outre, l'estimateur doit inclure les impacts financiers des risques dans les coûts totaux du projet.

5. Décrire une approche de la communication

Les estimateurs de coûts doivent communiquer les données de l'estimation des coûts à toutes les parties nécessaires. Une bonne approche de la communication détermine les informations qui doivent être partagées et qui doit recevoir ces informations. 

Elle détermine également les canaux d'information par lesquels les informations doivent transiter. Ainsi, la communication est tout aussi importante que les chiffres, et l'information peut être utilisée comme un outil critique efficace pour assurer le succès du projet.

6. Examen par les pairs

Un autre estimateur en construction doit toujours examiner une estimation des coûts. Il effectue des contrôles ponctuels pour vérifier les quantités et les coûts et contrôler l'exhaustivité de la portée d'un projet. L'examen par les pairs est une phase cruciale pour combler les lacunes importantes de l'estimation et saisir l'occasion de réduire les coûts. Les hypothèses sont également supprimées et clarifiées à ce stade.

Après cette révision, l'estimateur peut maintenant présenter l'estimation à la direction pour approbation. Enfin, les estimations révisées sont examinées par le personnel de gestion du projet et incorporées dans les bases de coûts du projet.

Tout au long du projet, l'estimateur met continuellement à jour les informations ; il n'a jamais fini d'estimer le résultat du projet. 

Estimation de est toujours un processus continu.

Comment améliorer la précision des estimations

Des estimations de construction inexactes sont préjudiciables au travail dans la mesure où vous pouvez rapidement perdre un appel d'offres, ou vous pouvez en gagner un mais perdre de l'argent tout au long du processus de construction. Cependant, il existe quelques astuces que vous pouvez utiliser pour avoir des estimations de construction précises et croissantes. Vous trouverez ci-dessous certaines des informations que vous pouvez utiliser pour améliorer votre précision dans l'estimation des coûts.

1. Développer un modèle pour chaque travail

L'élaboration d'un modèle vous permet de ne rien oublier lors de l'élaboration d'un devis de construction. Les modèles comprennent tous les postes qui font partie de l'étendue des travaux du projet. Par exemple, pour certains sous-traitants, un modèle peut comprendre les matériaux et la main-d'œuvre. Par contre, le modèle de l'électricien ou du plombier comprend plus d'éléments comme les appareils, les commandes et les transmissions. Le modèle peut également inclure les limites d'assurance et les coûts administratifs. 

En fonction du projet, des éléments peuvent ensuite être ajoutés ou supprimés du modèle.

2. Examen des projets antérieurs

L'examen des projets antérieurs est très instructif lorsqu'il s'agit d'établir des propositions. Nous pouvons tirer des leçons des erreurs passées qui contribuent à la précision de nos estimations. Un projet de taille et de portée similaires est susceptible d'avoir un devis de construction similaire. Bien sûr, il n'y a pas deux projets identiques, mais la décomposition des coûts de construction vous permet d'évaluer les calculs avec plus de précision. L'amélioration continue est impossible si vous ne regardez pas d'où vous êtes parti.

3. Décomptes précis

Le plus précis vos décollages sont, meilleures sont vos estimations de construction. Vous pouvez utiliser logiciel de décollage pour améliorer la précision de votre décollage sans avoir à imprimer quoi que ce soit. Ainsi, vous pouvez déterminer les surfaces et les longueurs avec plus de précision et en beaucoup moins de temps. Vous pouvez également décomposer votre projet en une structure de répartition du travail, afin de vous assurer qu'il ne manque aucun composant majeur à votre projet. Ne comptez cependant pas toutes les vis du projet. Tenez-vous-en plutôt aux éléments importants qui comptent.

4. Vérifiez vos coûts de main-d'œuvre

Le coût de la main-d'œuvre est l'un des coûts les plus élevés d'un projet. Pour gagner de l'argent, vous devez connaître la productivité de votre équipe et son temps de réalisation. Les coûts de la main-d'œuvre ne se limitent pas au salaire horaire, mais englobent également la charge de travail pour l'entreprise. Ils peuvent se résumer à des coûts indirects tels que les retraites, les cotisations syndicales, les outils, les avantages sociaux, etc. Un taux de main-d'œuvre global résume toutes ces dépenses.

Même dans les meilleures conditions, deux personnes ne travaillent pas au même rythme. Par conséquent, lorsque vous calculez le taux de main-d'œuvre, vous devez également tenir compte des conditions météorologiques, du taux de compétence, de la formation et des problèmes personnels. Ainsi, vous pourrez prédire avec précision le nombre d'heures-personnes nécessaires au projet et en tenir compte dans votre estimation des coûts.

5. Contre-vérification des propositions des sous-traitants

Les sous-traitants d'un projet font des offres pour des tâches différentes, et vous devez donc examiner les propositions et voir ce qui est inclus et ce qui ne l'est pas. Il arrive parfois que les sous-traitants omettent une partie de leur travail ou l'omettent complètement. 

Après avoir parcouru les offres, vous pouvez alors choisir la meilleure offre pour le projet. La vérification des autres propositions est un excellent moyen de contre-vérifier le travail des sous-traitants et de s'assurer qu'ils ne surévaluent pas le prix.

6. Vérifiez vos formules

Rien n'est plus embarrassant que de préparer un devis raisonnable mais truffé d'erreurs mathématiques. Vérifiez les formules de la feuille de calcul ou du logiciel avant de soumettre vos offres. Les erreurs de calcul mineures peuvent s'accumuler en sommes énormes et ruiner l'ensemble du processus d'estimation.

estimer les coûts de construction

Comment estimer les coûts de construction

Estimation des coûts de construction est l'un des plus importants mais aussi les étapes les plus négligées de la construction. Elle prend du temps, et la myriade d'activités impliquées dans la construction conduit beaucoup de gens à négliger cet exercice.

Méthodes d'estimation des coûts de construction

Il existe différentes façons d'estimer les coûts de construction, comme nous le verrons plus loin.

Estimation du coût unitaire

L'estimation du coût unitaire est un moyen rapide, facile et propre d'estimer les coûts de construction. Les estimateurs de coûts attribuent un coût unitaire à chaque élément du processus de construction. La fixation des prix unitaires affine le processus au fil du temps, car vous pouvez modifier les projets ultérieurs pour obtenir de meilleures estimations.

Estimation du bâton

L'estimation par bâtons est une méthode courante d'estimation des coûts, mais elle est aussi relativement lourde. Cette méthode consiste à dresser la liste de tous les coûts possibles du travail. C'est une méthode d'estimation précise mais qui prend beaucoup de temps.

Méthode empirique d'inférence des coûts

Cette méthode utilise des statistiques et des modèles de régression pour déterminer le coût d'un projet. Elle n'est toutefois pas recommandée si vous ne savez pas comment utiliser cette méthode. Il serait utile que vous ayez dans votre équipe quelqu'un qui s'en occupe explicitement.

Fonction de production

La fonction de production met en relation la quantité construite avec des facteurs tels que la main-d'œuvre et les matériaux. Pour obtenir une production donnée, vous devez rechercher l'entrée optimale. Elle peut être assez précise pour estimer les relations entre les entrées et les sorties des projets.

Le système à cinq niveaux de précision des estimations

La précision des estimations de coûts dépend de la bonne définition des plans du projet lors des phases de conception. Le site Société américaine des estimateurs professionnels a subdivisé le système en un système à cinq niveaux qui s'améliore avec le temps et est très fiable. Le système à cinq niveaux se subdivise comme suit:-

Niveau 1 : Estimation de l'ordre de grandeur

Elle est effectuée avant que le projet ne démarre et ne sert qu'à déterminer la faisabilité d'un projet.

Niveau 2 : Estimation de la conception schématique

Il s'agit de l'estimation produite en fonction de la conception schématique.

Niveau 3 : Estimation du développement de la conception

Il s'agit de l'estimation dans la phase de développement de la conception

Niveau 4 : Estimation du document de construction

Il s'agit de l'estimation qui est tirée des spécifications et des dessins de construction.

Niveau 5 : Estimation de l'offre

Il s'agit de l'estimation basée sur les documents de construction par les prix proposés au client.

Une approche simplifiée

Il existe une méthode plus directe de classification des coûts qui regroupe les estimations en trois catégories seulement. Il s'agit des estimations de conception, des estimations de soumission et des estimations de contrôle. Les noms reflètent l'utilisation des estimations.

Estimations de la conception

Ce sont les estimations préparées pendant la phase de conception d'un projet. Elles commencent par l'ordre de grandeur pour déterminer la faisabilité d'un projet. Il y a ensuite les estimations préliminaires et conceptuelles qui sont purement basées sur la conception schématique. Vient ensuite l'estimation détaillée issue du développement de la conception et, enfin, l'estimation de l'ingénieur tirée des documents de construction.

Estimation des offres

Il s'agit des estimations préparées par les entrepreneurs lors des appels d'offres, car ils recherchent des points de données tels que les coûts directs, les coûts de supervision et d'autres coûts cachés pour préparer leurs estimations.

Estimations de contrôle

Cette estimation est préparée après que l'entrepreneur a conclu un contrat avec un client et avant le début des travaux. De cette façon, les entrepreneurs peuvent planifier les coûts à venir.

Qu'est-ce qui entre dans votre estimation ?

Il existe de nombreux modèles dans le secteur qui déterminent ce qui entre dans un devis de construction. Cependant, à un niveau abstrait, toutes les estimations peuvent être divisées en trois. Ces modèles sont les suivants

  • Travail
  • Matériaux
  • Frais généraux et bénéfices

D'autres professionnels regroupent les coûts de construction en coûts directs, coûts indirects et majorations. Par exemple, la main-d'œuvre et les matériaux sont des coûts directs, tandis que les frais généraux et les bénéfices sont des majorations.

Le coût des matériaux est un coût direct, et il fluctue en fonction de l'offre et de la demande sur le marché. Les coûts d'équipement sont également des coûts directs, et il faut tenir compte de nombreux facteurs lors du calcul de ces coûts. Par exemple, vous devez tenir compte des frais de transport, de la capacité de l'équipement et des frais de location de l'entrepreneur.

Les coûts indirects comprennent les services publics temporaires, les frais de conception et la mobilisation de l'équipement et du personnel de soutien du bureau.

Outils d'aide à l'estimation

Les estimateurs de construction utilisent différents outils d'estimation. Les estimateurs de la vieille école utilisent un logiciel de feuille de calcul comme Excel. Cependant, de nouvelles logiciel d'estimation de la construction est maintenant disponible sur le marché qui fait un bond dans le futur. 

Les logiciels d'estimation de construction rationalisent le processus d'estimation dans les projets simples et complexes. La marge d'erreur humaine est étroite, et une bonne convivialité permet d'obtenir une analyse des coûts et des rapports. 

La facilité d'utilisation des logiciels permet de soumettre des offres rapidement et avec efficacité. En outre, vous pouvez utiliser un logiciel d'estimation des coûts comme Proest qui vous aide à estimer les coûts, à suivre vos dépenses et vos offres. Notre calculateur de retour sur investissement peut également calculer à quel point le passage à un logiciel d'estimation pourrait être bénéfique pour votre entreprise. 

Glossaire de l'estimation des coûts

Il existe des termes et des concepts essentiels dans l'estimation des coûts. Cependant, certains d'entre eux se chevauchent largement.

  • Décollage : Elle est développée au cours du projet préconstruction et mesure les matériaux et la main-d'œuvre nécessaires à la réalisation du projet.
  • Heure de la personne : C'est une unité de travail effectuée par une personne en une heure.
  • Taux de travail : Il s'agit de la somme d'argent versée aux artisans qualifiés en une heure.
  • Coûts d'équipement : Il s'agit de l'achat, de la location d'équipements ou des frais de fonctionnement nécessaires à un projet.
  • Les coûts indirects : Il s'agit de coûts qui ne sont pas directement liés aux travaux de construction. Ils comprennent le transport, l'administration et d'autres dépenses plus mineures.
  • Les bénéfices : Il s'agit de la marge que l'entrepreneur ajoute au coût du projet en tant que bénéfice.
  • Escalade : Il s'agit des coûts de l'inflation naturelle avec le temps.
  • Les obligations : Il s'agit d'une garantie de livraison. Si l'entrepreneur ne livre pas le projet selon les termes du contrat, le propriétaire a droit à une compensation. Cette compensation est stipulée dans la garantie de bonne exécution.
  • Imprévus : Il s'agit d'une somme d'argent prédéterminée ajoutée à l'estimation des coûts pour faire face à des circonstances imprévisibles telles que des conditions météorologiques défavorables ou des pertes de matériaux.
  • Coûts d'investissement : Il s'agit des coûts initiaux pour la mise en place d'un projet, tels que l'acquisition du terrain, les études de faisabilité, la phase de conception et les coûts de construction sur les matériaux, la main-d'œuvre et l'équipement.
  • Opérations et maintenance : Il s'agit des coûts liés aux opérations quotidiennes, tels que la location des terrains, les salaires, les coûts de rénovation et les coûts d'entretien.

Les erreurs courantes à éviter

L'imprécision de l'estimation des coûts est souvent une erreur très coûteuse qui entraîne des dépassements de coûts et des dépassements du calendrier. Certaines des erreurs les plus courantes sont les suivantes.

Estimation incorrecte des coûts de la main-d'œuvre

Les coûts de la main-d'œuvre sont parmi les plus coûteux et pourtant les plus difficiles à estimer. L'utilisation d'un simple taux horaire pour le taux de main-d'œuvre peut entraîner d'énormes variations. Par conséquent, vous devez être aussi détaillé que possible lorsque vous calculez les taux de main-d'œuvre, prendre en compte les heures supplémentaires et vous appuyer sur des données provenant de projets similaires pour une meilleure précision.

Défaut de prise en compte des risques et des imprévus

Les variations de coûts sont courantes lorsqu'un estimateur ne tient pas compte des risques. Plus la probabilité d'une menace est élevée, plus l'analyse des risques doit être détaillée. Les estimateurs de coûts expérimentés évaluent les risques et déterminent si un projet est réalisable ou non pour leur entreprise.

Omettre certains coûts dans l'estimation

Le fait de négliger certains coûts dans l'estimation signifie que le marge bénéficiaire finiront par en prendre un coup. Si l'on conclut un contrat sans réviser ces coûts, il y a de fortes chances qu'il soit impossible de récupérer les pertes. Il faut donc disposer d'un modèle d'estimation détaillé, standardisé et applicable à tous les travaux. De cette façon, la marge d'erreur est réduite au minimum et vous pouvez appliquer le modèle pour les travaux futurs.

Absence d'audit approfondi

Parfois, l'estimation peut être correcte, mais un mauvais examen des chiffres peut conduire à des erreurs coûteuses. En outre, la pression du temps peut entraîner des erreurs de calcul et de mesure. C'est pourquoi vous avez besoin d'un modèle d'estimation standardisé pour vous aider à comparer et à estimer correctement.

FAQ

Questions fréquemment posées

L'estimation de la construction est-elle difficile ?

L'estimation des travaux de construction est l'une des tâches complexes que vous pouvez entreprendre dans le domaine de la construction. Il est également crucial que vous basiez vos profits sur la précision des estimations. Cependant, avec les bons outils d'estimation, le processus est plus facile et plus efficace.

L'estimation est-elle stressante ?

L'estimation des coûts peut être stressante car elle nécessite des données techniques et analytiques et fait appel à une forme de jugement subjectif de la part des estimateurs. D'un autre côté, les estimateurs expérimentés ont développé des compétences en matière de résolution de problèmes qui les aident à s'adapter au stress associé à l'estimation. Les outils d'estimation facilitent le travail et réduisent la charge de travail des estimateurs.

Conclusion

Le chemin vers une estimation précise prend du temps et de la patience et est vital dans tout rôle de gestion de projet. Tout d'abord, il faut connaître les bases de l'estimation et investir dans les ressources appropriées, car cela détermine le succès ou l'échec d'une entreprise. Une estimation précise réduit la probabilité de résultats financiers catastrophiques dans un projet.