La FAA veut réduire les limites de hauteur des bâtiments près des aéroports

La sécurité des compagnies aériennes exige que les bâtiments et les structures situés à proximité des aéroports restent en deçà de la limite de hauteur maximale fixée par la Federal Aviation Administration (FAA). Et maintenant, l'agence d'aviation envisage de réduire ce seuil de hauteur.
Le développement des infrastructures est monté en flèche au fil des ans, avec l'érection de plus en plus de gratte-ciel et de grands immeubles chaque année. La FAA envisage un environnement plus sûr pour les avions afin de prévenir les risques sur les trajectoires de vol, notamment dans les cas où l'avion perd sa puissance moteur. Le franchissement d'obstacles tels que des bâtiments élevés dans le ciel peut représenter un grave danger pour l'avion, ses passagers et les personnes se trouvant en dessous.

La proposition de la FAA a suscité des critiques, notamment de la part des promoteurs immobiliers et de certains membres du gouvernement. Peter Bazeli, vice-président senior du groupe immobilier Weitzman, a déclaré dans un communiqué de presse que l'abaissement de la limite de hauteur des bâtiments pourrait coûter au secteur de l'immobilier une énorme somme d'argent en valeur immobilière. "Une seule trajectoire de vol pourrait couvrir des centaines et des centaines d'acres dans des zones densément développées... Vous allez vous heurter à des droits de propriété très précieux", a déclaré Bazeli.

Ken Quinn, avocat spécialisé dans l'aviation et ancien conseiller en chef de la FAA, a fait part de l'impact négatif de cette nouvelle proposition au secteur de l'immobilier. "Un seul bâtiment peut valoir $100 millions et plus. Si vous parlez de couper des étages entiers, vous pouvez ruiner la proposition économique et vous pouvez détruire la viabilité du bâtiment, donc vous parlez facilement d'un impact économique de $1 milliard."

La FAA présente cette proposition non pas comme une règle de droit, mais comme une révision de la politique existante. Tous les propriétaires de biens et d'immeubles doivent soumettre une demande à l'agence avant de construire toute structure à proximité des aéroports, afin de déterminer tout danger potentiel pour l'aviation.

Que pensez-vous de la proposition de la FAA ?